jeudi 20 avril 2017

David Mitchell - L'âme des horloges

David Mitchell L'âme des horloges L'OlivierDavid Mitchell 

L'âme des horloges 

Ed. L'Olivier 


On découvre Holly Sykes alors qu'elle a quinze ans, en 1984. Adolescente rebelle, son baluchon sur l'épaule, elle fugue et se retrouve rapidement toute seule. Toute seule ? Pas exactement. Holly Sykes n'est jamais vraiment toute seule. Où qu'elle aille, elle est accompagnée par des voix qui résonnent dans sa tête et qu'elle est seule à entendre.

Découpé en six parties, L'âme des horloges raconte la vie de cette femme. L'auteur fait voyager le lecteur à travers le globe et d'une décennie à l'autre, offre la parole à différents narrateurs, confronte les points de vue et propose une vision d'ensemble du personnage principal. Mais ce n'est pas tout. Car ce roman a un projet plus élaboré et surtout une ambition bien plus vaste. A travers le portrait d'Holly Sykes, c'est aussi celui du monde et le constat d'une société qui court à sa perte. Mais c'est également le récit d'un important conflit ancestral et manichéen dont Holly pourrait bien être l'une des clés.

David Mitchell est un auteur qui voit les choses en grand. Il avait largement fait ses preuves avec Cartographie des nuages, il confirme ici son immense talent. De l'originalité de la mise en scène à la subtilité avec laquelle il parsème ses pages de paranormal, il perturbe les règles de la narration et entremêle les genres. Roman choral, réflexion sur la société et ses avancées, peinture d'une vie mais également  intrigue fantastique, c'est une fiction solide et ingénieuse, surprenante et inattendue, foisonnante de bonnes idées, construite avec intelligence, à la fois incroyablement dense et d'une fluidité inouïe.

Un roman total et monumental.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire